Comment fonctionnent les véhicules hybrides ?

Un véhicule hybride (HEV) est alimenté par un moteur électrique et un moteur thermique, pouvant fonctionner séparément ou en même temps. 

Cette combinaison de sources d’énergie permet aux véhicules hybrides de rejeter moins d’émissions polluantes que les véhicules thermiques. De plus, leur consommation est moindre, ce qui réduit considérablement les coûts à l’usage. 

Il existe des différences entre les systèmes hybrides des différents constructeurs. Vous trouverez ci-dessous un guide général des différents types et de leur fonctionnement. 

Il existe trois principaux types de véhicules hybrides : 

Alt

Les véhicules hybrides légers

Dans un véhicule à hybridation légère, le moteur alimente constamment la voiture, mais est assisté par une batterie, le plus souvent en phase d’accélération. Ce coup de pouce de la batterie réduit la sollicitation du moteur thermique, et lui permet de moins consommer. L’énergie qui est en temps normal perdue lors du freinage est utilisée pour recharger la batterie (auto-recharge). Les véhicules hybrides légers représentent le type d’hybridation le plus simple et, par conséquent, les économies déduites sont inférieures aux autres types d’hybridations dans la plupart des cas.

Alt

Les véhicules hybrides classiques (ou full-hybrid)

L’avantage des véhicules hybrides dits « classiques », par rapport aux véhicules hybrides légers est leur capacité à fonctionner à l’électricité sur de courtes distances, ce qui réduit encore davantage leur consommation de carburant et leurs émissions, notamment en utilisation urbaine. Dans les véhicules hybrides classiques, un moteur électrique alimente le véhicule et puise son énergie soit de la batterie, soit du moteur. Comme pour les véhicules hybrides légers, le véhicule se recharge automatiquement lors des phases de freinage, ou bien avec l’aide du moteur thermique, qui crée de l’énergie pour les batteries grâce à son rôle de générateur.

Alt

Les véhicules hybrides rechargeables

Ce type d’hybride va plus loin que la technologie hybride classique : il peut se recharger automatiquement via un le moteur, qui sert de générateur électrique mais aussi être rechargé à partir d’une alimentation électrique externe, comme une voiture électrique. C’est d’ailleurs ce dernier mode de recharge qui est le plus récurrent. Leurs batteries de plus grande capacité leur permettent d’avoir une plus grande autonomie en mode 100 % électrique que les véhicules hybrides classiques, mais cela se ressent dans le prix lors de l’achat.

Qu’est-ce qu’un hybride auto-rechargeable ?

Les modèles hybrides classiques et hybrides légers sont des véhicules auto-rechargeables. Leurs batteries sont chargées en utilisant l’énergie créée par le moteur à combustion ; il n’est donc pas nécessaire de les brancher. Vous n’aurez donc jamais à vous soucier de trouver une alimentation électrique sur secteur.

Un véhicule hybride rechargeable peut également se recharger automatiquement, mais le moteur thermique consommera davantage pour à la fois recharger la batterie, et propulser le véhicule. Sur un court trajet, sur une route un peu congestionnée, à des vitesses faibles et avec une petite charge utile, un véhicule hybride rechargeable peut être alimenté entièrement par la batterie.

Les véhicules hybrides peuvent également se recharger grâce à un processus appelé freinage régénératif, permettant de récupérer l’énergie cinétique du véhicule, qui serait autrement perdue, pour charger la batterie.

Quelle est la différence entre un véhicule hybride et un véhicule ordinaire ?

C’est l’énergie électrique : étant donné qu’un véhicule hybride utilise l’électricité en complément ou en remplacement d’un moteur conventionnel, il consomme moins de carburant et produit moins d’émissions qu’un véhicule classique.

Quelle est la différence entre un véhicule hybride et un véhicule électrique ?

Un véhicule électrique (VE) est alimenté uniquement par l’électricité et ne comporte pas de moteur thermique. Un véhicule électrique nécessite une alimentation électrique sur secteur, et une charge complète peut prendre plusieurs heures sans accès à un chargeur rapide.

La conduite d’un véhicule électrique ne produit aucune émission de CO2. Cependant, la production d’électricité pour le réseau électrique (hors renouvelable), en crée.

La différence essentielle entre un véhicule électrique et un véhicule hybride est simple : une fois que la charge du véhicule électrique est épuisée, il ne peut plus être conduit.

Comme un véhicule hybride utilise deux sources d’énergie, il n’y a pas lieu de s’inquiéter pour l’autonomie, ou de ne pas pouvoir trouver une borne de recharge. Cela peut créer du stress pour le conducteur d’un VE.

La batterie d’un véhicule hybride

La batterie d’un véhicule hybride est composée de lithium-ion, un matériau conçu pour absorber et stocker rapidement l’énergie. La capacité en kWh de la batterie d’un véhicule hybride classique sera plus importante que celle d’un véhicule hybride léger, tandis que celle d’un véhicule hybride rechargeable sera la plus puissante des trois et aussi la plus lourde. Notez que plus la batterie est grande, plus son poids est élevé.

L’énergie du moteur thermique sera utilisée pour recharger la batterie, tout comme le freinage régénératif, et un hybride rechargeable pourra être rechargé sur le secteur.

Quelle est la longévité de la batterie d’un véhicule hybride ?

Une batterie hybride est conçue pour durer toute la vie de la voiture et n’a donc pas besoin d’être remplacée.

Trouver un véhicule hybride Honda

Apprenez-en davantage sur notre technologie hybride e:HEV innovante et explorez notre gamme de véhicules hybrides complets aujourd’hui, notamment le tout nouveau SUV Honda HR-V, à l’ADN sportif, la citadine Honda Jazz polyvalente et pratique, ou l’élégant SUV haut de gamme Honda CR-V.