Quel est le palmarès de Honda en F1 ?

La marque Honda a surpris le monde de la F1 lorsqu'elle s'est inscrite dans la compétition en 1964, avec la RA272 1,5 litre à moteur V12. À l'époque, la plupart des voitures de F1 étaient le fruit d'une collaboration entre un constructeur de châssis et un motoriste, mais Honda a conçu l'intégralité de sa voiture, l'une des trois seules écuries dans ce cas. Le moteur était monté transversalement, ce qui est inhabituel, et avait une limite de régime très élevée grâce à l'expertise de Honda en matière de conception de moteurs de course de motos, pour lesquels les hauts régimes étaient monnaie courante. Au Grand Prix du Mexique en 1965, l'Américain Richie Ginther offre à Honda sa première victoire en F1, alors que ce n'est que la deuxième saison de l'écurie dans la discipline.

La F1 passe ensuite aux moteurs 3 litres, et John Surtees décroche la victoire pour Honda en 1967 au volant de la toute nouvelle RA300, composée d'un moteur Honda V12 et d'un châssis conçu en Grande-Bretagne par le célèbre ingénieur de course Eric Broadley. Mais Honda se retire de la F1 en 1968, en partie pour se concentrer sur le lancement de la Civic sur le marché automobile américain, mais également pour rendre hommage au pilote Jo Schlesser, mort dans un accident de course au volant d'une Honda.

En 1983, Honda fait son grand retour en F1 en tant que motoriste, période très réussie au cours de laquelle sont construits des moteurs V6 turbo, V10 et V12 qui remportent de nombreuses courses et championnats. 1988 est une saison presque sans faute où les voitures à moteur Honda remportent toutes les courses, sauf une.

En 1993, Honda suspend ses activités en F1, affirmant qu'elle a atteint tous ses objectifs, mais revient en 2000 en tant que motoriste avant de créer sa propre équipe de F1. Jenson Button réalise de nombreuses performances émouvantes pour l'équipe, mais il ne remporte qu'une seule victoire, en 2006, en Hongrie.

La crise financière internationale contraint Honda à se retirer de la F1 pour se concentrer sur ses activités de voitures de tourisme, mais elle fait son retour en 2015, en tant que motoriste pour McLaren, la Scuderia Toro Rosso (aujourd’hui Scuderia AlphaTauri) et Red Bull Racing. La première victoire enregistrée par Honda dans l'ère de la F1 hybride est remportée par Max Verstappen, lors du Grand prix d'Italie en 2019. Verstappen remporte également la dernière victoire en date de Honda, en Italie, début 2021.

Quels ont été les résultats de Honda en F1 ?

En 29 saisons de compétition étalées sur six décennies en tant que constructeur ou motoriste, jusqu'au début de l'année 2021, Honda a :

• Remporté six championnats du monde des constructeurs avec McLaren (4) et Williams (2)

• Remporté cinq championnats du monde des pilotes avec Ayrton Senna (3), Alain Prost (1) et Nelson Piquet (1)

• Remporté 78 Grand Prix de F1

• Décroché 81 pole positions en F1

• Signé 67 meilleurs tours en Grands Prix de F1

Quelles technologies Honda a-t-elle apporté à la F1 ?

La technologie utilisée pour l'arbre et les pignons des moteurs turbo-puissants qui équipent le HondaJet a été utilisée dans le dernier moteur de F1, le MGU-H (unité moteur-générateur, chaleur) qui récupère et réutilise l'énergie thermique du système d'échappement du moteur. Les techniques de conception des compresseurs et des turbines développées pour le HondaJet ont été utilisées pour les turbocompresseurs du moteur de F1, ce qui permet d'améliorer l'efficacité et les performances globales.

La technologie de placage des cylindres utilisée sur les motos Honda a été appliquée au moteur de F1 pour améliorer la fiabilité et la puissance. Enfin, le système de contrôle électronique progressif de calage et d'ouverture des soupapes VTEC, utilisé sur le moteur des routières Honda, a été intégré dans la conception des circuits hydrauliques du bloc d'alimentation de F1.

Les moteurs de F1 actuels produisent 20 % de puissance en plus par rapport aux moteurs non hybrides précédents, et les émissions de CO2 ont été réduites de 26 %. L'efficacité des blocs d'alimentation est passée de 29 % environ à plus de 50 %.

Quelle a été l'influence de la compétition sur les routières Honda ?

La F1 impose des contraintes énormes et contradictoires aux blocs d'alimentation des voitures. Une puissance élevée est nécessaire pour réaliser des tours rapides et permettre les dépassements, mais comme la consommation de carburant est réglementée, les moteurs doivent également être extrêmement efficaces. L'expertise acquise grâce à l'optimisation des groupes motopropulseurs de F1 a été appliquée aux systèmes de contrôle qui améliorent l'efficacité énergétique des voitures routières e:HEV i-MMD de Honda.

Les connaissances de Honda en matière de performance des turbocompresseurs, acquises lors du développement des blocs d'alimentation de F1, permettront de faire évoluer la technologie des turbocompresseurs utilisés sur les routières. Le système MGU-H, qui améliore l'efficacité des moteurs de F1, sera probablement utilisé sur les voitures de tourisme à l'avenir, ce qui permettra d'obtenir encore plus de chaque litre de carburant.

Pourquoi Honda quitte-t-elle la F1 ?

L'industrie automobile est confrontée à ce que Honda appelle « une période de grande évolution qui ne se produit qu'une fois tous les cent ans », puisqu'elle tend à produire des véhicules neutres en carbone. Ces objectifs posent des défis énormes en matière de recherche et de développement. Honda considère que la meilleure façon de relever ces défis est de consacrer les ressources R&D de l'entreprise au développement du bloc d'alimentation du futur et de technologies énergétiques.

Cela passe par le développement et le perfectionnement de véhicules hybrides, de véhicules électriques à batterie comme la nouvelle Honda e, et de véhicules électriques alimentés par des piles à combustible à hydrogène. Dans le cadre de cette stratégie, Honda a ouvert en avril 2020 un nouveau Centre d'excellence en recherche innovante, bloc d'alimentation et énergie, qui utilisera les connaissances accumulées en F1 pour développer des moteurs et des technologies énergétiques.

Que se passera-t-il une fois que Honda aura quitté la F1 ?

Honda continue de fournir des moteurs durant toute la saison 2021. Son engagement envers ses écuries partenaires pour cette dernière saison est confirmée par les résultats de la première course à Bahreïn, où Max Verstappen décroche la pole position et termine deuxième sur la Red Bull RB16B à moteur Honda.

Afin d'assurer la pérennité de ces écuries à compter de 2022, Honda a conclu un accord avec Red Bull pour transmettre sa technologie de moteur F1 à une nouvelle société, Red Bull Powertrains. Basée à Milton Keynes, sur le site de l'équipe Red Bull F1, Red Bull Powertrains construira et entretiendra des moteurs F1 inspirés des modèles Honda. Honda quitte la F1 en tant que fournisseur officiel, mais sa technologie de motorisation hybride continuera à participer aux courses avec Red Bull et AlphaTauri après 2022.

Articles phares